skip to Main Content

7 habitudes pour être écolo au bureau

Travailler de façon responsable, c’est possible (c’est mon côté perspicace ce type d’introduction). Nos actes du quotidien et nos habitudes ont un impact important sur notre environnement et donc indirectement, sur nous-même. Aucune action n’est négligeable et c’est pourquoi Signé Paulette construit son activité avec cette ambition et ces valeurs. Mais aujourd’hui il n’est pas question de moi, mais de vous. Vous comprendrez qu’être écologique au travail n’est pas si compliqué et ne nécessite pas d’énormes changements, tout est une question d’habitude et de routine à intégrer au cours de vos journées de travail. C’est parti !

Ecolo au bureau

La pause café écolo

Exit les gobelets en plastique, les touillettes et le sucre en sachet individuel (vous mettez du sucre dans votre café vous ?!). On opte pour un mug ou une tasse et une petite cuillère à laver. Pour le sucre, on va changer pour du sucre en morceaux (même si je vous assure que votre café sera meilleur sans !). Et puis, le petit bonus, c’est de bannir la machine à capsules… Le café en grain d’une machine expresso toute automatique est d’ailleurs bien meilleur (et moins nocif… on évitera de parler de l’aluminium… berk !).

On privilégie le fait-maison

Pour la pause du déjeuner ou encore le goûter. C’est déjà bien moins cher que d’acheter votre repas sur place, mais en plus, vous évitez probablement qu’on vous serve un repas dans carton, dans un sachet plastique, servi avec son accompagnement lui même emballé qui… bref, vous avez compris ! Un contenant en verre ou en inox, ça sera parfait (oui le plastique au micro-onde… non pas que ça fonde mais bon, c’est pas tip top d’ajouter des solvants peu naturels à votre repas). Et puis, on n’oublie pas ses couverts et éventuellement son gobelet – pourquoi pas le mug du café ? 🙂 – pour éviter d’avoir à produire des déchets à chaque repas.

En parlant de repas… Parlons viande

En 2016, la viande et les produits laitiers en France représentaient 932 millions de tonnes de gaz à effet de serre. Régulez votre consommation de viande et alternez avec d’autres produits riches en protéines tels que les oeufs et le poisson. Source : Les Échos

Avoir sa gourde avec soi

Au bureau, depuis chez vous ou ailleurs, prenez une gourde en inox avec vous pour vous hydrater régulièrement, afin de limiter les déchets de bouteilles en plastique qui se consomment à une vitesse impressionnante.

La paperasse dans tout ça

Certaines tâches administratives nécessitent l’impression de documents… Je le conçois et c’est ainsi. En revanche, pour les autres tâches, celles pour lesquelles vous êtes libres de travailler à partir d’un écran plutôt qu’à partir d’un papier, vous pouvez éviter et limiter les impressions.

Et pour les impressions que vous ne pouvez éviter, pourquoi ne pas opter pour du papier recyclé ?

Vous avez besoin de brouillons ? Stockez vos feuilles imprimées dont le verso est encore vierge pour en faire des feuilles de brouillon si besoin. D’ailleurs, le verso entier n’est pas nécessaire car vous pouvez également recycler les espaces vides de vos documents pour vous découper des penses bêtes.

Les déplacements professionnels

Pour se rendre au travail, pour travailler ou pour un rendez-vous client, comment peut-on limiter nos déplacements professionnels en voiture :

  • Prendre les transports en commun
  • Prendre un vélo (soit disponible dans votre ville, soit le vôtre)
  • Marcher, tout simplement
  • Faire des rendez-vous en visioconférence (par skype par exemple)

Bien sûr, ces solutions ne sont possibles que si celles-ci sont disponibles dans votre environnement.

Faire des économies d’électricité

La base pour la fin, il est évident que peu importe l’endroit où vous vous trouvez, ne faites pas de dépenses d’énergies si celles-ci ne sont pas nécessaires : chauffage, appareils non utilisés en marche, etc.

ENREGISTRER CET ARTICLE SUR PINTEREST

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top