De l’idée à la publication, le processus de rédaction d’article peut s’avérer long et, pour certaines tâches, ennuyant. C’est pourquoi j’ai mis en place une routine de “production” d’article. Je parle de production, car la rédaction est finalement une partie de la conception d’un article. Je vous détaille dans cet article, ma méthode pour écrire et je vous joins à la fin une petite surprise pour vous aider tout au long de ce processus 🙂

Processus article

L’idée

Que ce soit sur un carnet, un tableur, votre smartphone ou encore Trello (mon best friend de l’organisation !), notez les idées qui vous viennent à l’esprit. Parfois, vous y pensez au cours d’une activité qui n’est pas en rapport avec votre blog, alors pensez à vous munir d’un outil que vous avez sur vous en toutes circonstances pour noter votre idée dès lors qu’elle vous parvient. Sinon, vous risquez de la perdre et c’est frustrant d’essayer de se souvenir de “l’idée du siècle que j’ai eu dans le bus”.

Définition de l’angle et du plan

Comment allez vous partager cette idée ? Sous quel angle ? Posez votre titre, votre problématique et construisez votre plan en fonction, qu’il soit chronologique (comme cet article), sous forme de FAQ, de questions/réponses ou de liste. Vous êtes libre mais soyez cohérent et surtout, faites en sorte que votre lecteur puisse s’y retrouver facilement (on n’a pas toujours envie de lire l’intégralité d’un article, on y cherche principalement une ou plusieurs réponses).

Planification

Votre plan et votre problématique sont posés et définis. Vous avez donc une idée du volume de votre article, des recherches nécessaires et des contenus additionnels qu’il faudra joindre ou non.

Si vous ne savez pas encore combien de temps peut vous prendre un article en moyenne, vous pouvez utiliser un chronomètre lors de la production d’un article, ou encore un outil comme Toggle. Cela vous permettra d’avoir une idée du temps que vous passez à produire votre article.

Une fois que vous savez combien de temps cela va vous prendre, vous pouvez donc planifier une date et une heure de publication en veillant :

  • aux tendances du moment : si vous parlez de Noël en plein mois d’août, vous ne risquez pas d’attirer grand monde.
  • aux imprévus : vous avez d’autres projets en parallèle, définissez votre priorité pour prévoir un éventuel retard.
  • aux habitudes et préférences de votre audience : si elle est plutôt connectée vers 10h ou encore 15h, si elle préfère vous lire le week-end ou le mercredi, etc.

Article lié : 7 statistiques pour analyser son lectorat de blog

Recherche de mots clés

Vous n’êtes pas sans savoir que le référencement de votre article est ultra-méga important ! Si vous avez un blog, c’est pour être lu, pour attirer du trafic sur votre boutique, sur votre site vitrine, pour vendre, etc. Et pour être lu, vous devez plaire à Google et lui faire la cour ! Définissez ainsi un mot clé, que vous aurez sélectionner en fonction de ce que vos lecteurs tapent dans la barre de recherche Google. Que doit-on rechercher pour trouver votre article ? Par exemple, pour cet article, j’ai défini le mot clé “comment écrire un article”. Une fois que je l’ai défini, je vais l’utiliser dans mon titre, dans ma meta description, et dans le contenu même de mon article. Vous pouvez également (et c’est même recommandé !) définir des mots clés secondaires pour augmenter vos chances d’apparaître dans les résultats de recherche.

La recherche de mots-clés avec Google Ads

Si vous n’avez pas réellement d’idée de mots clés, vous pouvez vous aider de l’outil de planification de mots clés de Google Ads, sans forcément lancer une campagne.

Commencez par allez dans “Outils

Recherche mots clés Google

Puis cliquez sur “rechercher de nouveaux mots clés

Entrez un mot-clé qui définit votre sujet et validez. Le tableau ci-dessous vous donnera donc une idée du volume de recherches mensuelles, ainsi que la concurrence et le prix (mais si vous ne lancez pas de campagne, ça ne devrait pas vous intéresser).

Tableau recherche Google Ads

Vous pouvez également télécharger le tableau en format CSV, compatible avec excel.

Le(s) visuel(s)

Que ce soit une photo prise par vous-même, une photo libre de droit, une illustration, un montage, un dessin, etc., vous avez tout intérêt à prendre en compte le temps que vous passerez à chercher le visuel idéal pour illustrer votre article. De mon côté, je réalise souvent des illustrations moi-même, d’une part pour ma formation avec Illustrator, mais aussi pour avoir exactement le visuel que je veux pour mon contenu.

N’oubliez pas d’illustrer votre article tout au long de sa lecture, pour que celle-ci soit facilitée, plus agréable et plus compréhensible en fonction du niveau de difficulté de votre contenu.

Rédaction

Je vous avoue, que la partie visuel / rédaction peut être interchangeable en fonction de mes idées et mes envies du moment (l’inspiration pour écrire ou dessiner n’est pas toujours là !).

La rédaction est plus aisée lorsque vous avez établi votre plan au préalable, vous n’avez plus qu’à “remplir” les parties en exprimant ce que vous voulez dire avec des phrases. Simple, non ?

Insertion de liens et de contenus additionnels

Liens et contenus internes ou externes, vous en avez parfois besoin pour approfondir votre sujet. Pour ma part, cette étape arrive à ce stade du processus, pour que je réalise son utilité, où je vais l’intégrer, comment je vais faire la transition vers celui-ci etc. Je rajoute également des liens vers des articles ou formations internes ou externes pour aider mes lecteurs à pousser leur réflexion s’ils en ressentent le besoin.

N’hésitez pas à profiter du contenu externe existant, en citant vos sources, pour rentabiliser votre temps tout en apportant des compléments riches à votre article.

Relecture

C’est probablement la partie la moins fun mais indispensable. Je vous conseille vivement de relire votre contenu “à froid”, quand vous n’avez plus la tête en pleine dedans et que vous pourrez plus facilement repérer les fautes et les coquilles qui trainent.

Référencement

Il est temps de rendre votre article séduisant pour Google, avec une meta description claire visant à aider vos lecteurs à vous trouver, un titre court et explicite, des images optimisées et des balises complétées.

Utilisation des balises de titre

Structurez votre contenu avec les balises h1, h2, h3, etc., pour que Google comprenne plus facilement votre plan et distingue les titres, sous-titres et contenu.

Les images pour le référencement ?

Pour que vos images facilitent votre référencement il faut :

  • Que leur résolution fasse 72dpi (ce qui n’altère en aucun cas la qualité, mais allège leur poids et permet à votre page de se charger plus vite > Google like that !).
  • Que leur titre et texte alternatif soient en rapport avec votre article. Profitez-en pour y intégrer vos mots clés principaux et secondaires.

Planification de l’article

Tout est prêt ? Il ne vous reste plus qu’à planifier l’article pour la date préalablement définie (si vous avez réussi à respecter vos délais). Et profitez du laps de temps qui sépare la planification de la publication pour anticiper toutes les actions relatives à cet article.

Création des visuels pour les publications sur les réseaux sociaux

Il est temps de préparer tous les visuels pour vos différents réseaux sociaux et ce, aux bonnes dimensions si possible 🙂

Pour vous aider sur les dimensions des visuels sur les réseaux, n’hésitez pas à consulter le Guide de la taille des images sur les réseaux sociaux par le Blog du Modérateur.

Vous pouvez également produire ce type de visuel sur Canva, outil dans lequel toutes les dimensions des visuels sont déjà renseignées, vous n’avez plus qu’à chercher ce dont vous avez besoin. Exemple : “Story instagram“.

Article lié : Quels réseaux sociaux pour mon activité ?

Planification des publications sur les réseaux sociaux

Pour planifier vos différentes publications sur les réseaux sociaux, voici quelques outils qui vous aideront à automatiser ces actions :

  • Facebook : vous pouvez planifier votre publication à partir de la plateforme elle-même
  • Instagram et Pinterest : Later (gratuit pour 30 publications par mois)
  • Pinterest : Tailwind, mais vous pouvez également planifier vos épingles en avance sur la plateforme
  • Twitter, Facebook, Instagram, LinkedIn, Google+ et Pinterest : Buffer, gratuit pour 10 publications par compte, et 3 réseaux sociaux maximum et sans Pinterest ou Hootsuite, gratuit pendant un mois

L’après-publication

Tout est publié, sur votre blog, sur vos réseaux sociaux, mais tout n’est pas fini ! Restez réactifs pour répondre aux commentaires sur votre blog ou vos réseaux sociaux !

Vous avez besoin d’aide dans cette organisation ? Je vous ai préparé une checklist pour vous accompagner tout au long du processus de production de votre article, histoire de ne rien oublier 😉

ENREGISTRER CET ARTICLE SUR PINTEREST

Ecrire un article de blog - processus

Pin It on Pinterest